Comment soigner les migraines dues au poppers ?

Mal de crâne, migraines, maux de tête ? Hier soir, le poppers était illimité et tu as abusé de ses vapeurs stimulantes au risque d’avoir une migraine à te causer une dépression ? Voilà quelques conseils pour soulager ta migraine et éviter d’avoir des maux de tête lors de ta prochaine grosse consommation de poppers. 

Le poppers est un produit magique mais comme toute bonne chose, il ne faut pas en abuser. Une migraine atroce peut surgir le lendemain d’une soirée trop arrosée au poppers, jusqu’à provoquer des vertiges. C’est l’un des effets secondaires du poppers, après consommation excessive de ce produit.  

Cependant, cela dépend de la sensibilité de chacun. Certains ont systématiquement des maux de tête, même si leur consommation est raisonnée, voire faible. Tandis que, d’autres peuvent consommer du poppers à volonté sans jamais avoir de migraine. Mais entre nous, ces derniers se font plus rares. 

Migraines et Poppers

C’est quoi une migraine ? 

À l’origine, les migraines sont dues à l’augmentation de la largeur des vaisseaux sanguins. En effet, le poppers est un vasodilatateur fabriqué à base de nitrites. Le principe même du poppers est de permettre au sang de circuler plus rapidement afin de nous stimuler. Quand les vaisseaux sanguins sont trop sollicités, cela crée une pression sur les nerfs se trouvant juste derrière les veines. L’apparition de la douleur et donc de la migraine sont dus à ces nerfs qui réagissent lorsqu’ils sont trop stimulés. 

La plupart du temps, les consommateurs de poppers ayant des migraines intenses et de façon régulière, ont une tendance à augmenter leur consommation lors de chaque utilisation.
Toutefois, d’autres causes peuvent être à l’origine de ton affreuse migraine. Les plus récurrentes sont un poppers périmé ou l’association d’autres substances à sa consommation de poppers.

Mais alors, comment éviter les migraines à cause du poppers ? comment prévenir tout risque de maux de tête ? 

Un poppers frais et de qualité 

La règle d’or est de toujours consommer un poppers frais. Si votre flacon de poppers est ouvert depuis plus de 3 semaines alors le liquide qu’il contient n’est plus frais. Au-delà de 3 semaines, il est déconseillé de continuer à consommer son poppers. Il se dégrade avec le temps et donc le produit s’évapore.

Un poppers est périmé quand

  • il ne fait plus d’effet ou que ses effets sont moins forts
  • une odeur nauséabonde se dégage du flacon de poppers ouvert 
  • des corps étrangers se baladent dans le fond de votre flacon. Ouvrez l’oeil !  

Dorénavant, la date de péremption apparaît sur la plupart des poppers fabriqués en France et en Europe. 

Certains flacons de poppers disponibles à la vente sont directement muni d’une Pellet ou Megapellet. Il s’agit d’une boule protectrice en aluminium qui capte l’humidité à l’intérieur du flacon. Parce-que c’est bien connu, les pires ennemies du poppers sont l’eau et la chaleur.  

Migraines et Poppers

Eviter les migraines 

Ne pas associer le poppers à d’autres

Nous sommes les générations “Toujours Plus”, mais il faut faire attention aux mélanges foudroyants. Par exemple, il est totalement déconseillé d’associer le poppers à un autre stimulant sexuel, tel que le citrate de sildénafil, sous peine d’affecter gravement sa santé.

Sous ce nom alambiqué, de citrate de sildénafil, on retrouve des produits comme le viagra ou cialis. Ces médicaments servent à soigner les problèmes érectiles afin d’améliorer la vie sexuelle de patients en mal d’érection.
Les produits connus sous la dénomination de citrate de sildénafil sont des médicaments uniquement disponibles sous ordonnance. Leur effet n’est pas similaire au poppers. Ils répondent à un besoin médical et non récréatif. 

Le mélange alcool et poppers peut aussi entraîner des risques. Une forte consommation d’alcool provoque souvent une violente gueule de bois.
L’abus d’alcool est dangereux pour la santé.
Imagine boire de l’alcool avec du poppers pur à 95% d’amyle, tel que le poppers Everest Premium, chaque week-end. La probabilité de contracter une migraine énorme est bien plus à risques. En effet, l’alcool est un stimulant qui augmente le risque le maux de tête et de migraine intense quand il est associé au poppers. 

Bien refermer le flacon de poppers

Deuxième règle d’or : toujours bien refermer le flacon après chaque utilisation. Le poppers est un produit volatil. Ouvert, son arôme se propager dans la pièce, l’humidité entre dans le flacon et le produit se dégrade plus vite. Il perd de sa puissance et en qualité. Son odeur embaume la pièce comme un parfum d’ambiance. Ainsi, le poppers continue de dilater tes vaisseaux sanguins, de te faire de l’effet. Tes nerfs sont alors sans cess stimulés. Le risque d’avoir une migraine le lendemain est très probable. 

Pour rappel : 5 minutes d’aération suffisent à faire entrer un nouvel air pur et frais dans une pièce. 

Boire de l’eau 

Qu’il s’agisse d’une soirée entre amis ou coquine bien arrosée à l’alcool ou au poppers : l’eau c’est la vie. Pense à boire régulièrement de l’eau pendant que tu consommes du poppers.

Consommer du poppers en soirée ou durant une partie de sexe infernale, entraîne le réchauffement de notre organisme. La température de notre corps augmente et l’eau qu’il contient s’évapore, notamment par le biais de la transpiration. Boire de l’eau permet de stabiliser la température de notre corps à un niveau normal et ainsi prendre un max de plaisir.  

Migraines et Poppers

Soulager les migraines

Le miracle des huiles essentielles

La migraine est déjà présente ? Tu as besoin d’être soulager avant de déclarer une dépression ? Tu peux te servir d’huiles essentielles à diffuser dans la pièce ou pour masser ton front et tes tempes. Les huiles essentielles sont des analgésiques, soit elles atténuent la douleur. Idéalement, utilise une huile essentielle à base de menthe poivrée.

Boire de l’eau 

Boire de l’eau est essentiel. Les raisons sont identiques à celles exposées plus tôt. L’eau irrigue notre organisme et permet d’éliminer les déchets et de réguler la température de notre corps. Dans ce cas, nous devons être patients.  

Les médicaments 

En dernier recours, bien sûr, il te reste les médicaments. Tu peux utiliser du paracétamol. Mais à ce stade, consulte ton médecin ou ton pharmacien avant de consommer des médicaments, surtout en cas de possible allergie. 

Conseils Santé

Première fois ? 

C’est la première fois que tu inhales du poppers ? Alors, garde bien à l’esprit que tu ne connais pas tes limites avec ce produit. Avant de te proclamer grand consommateur de poppers, commence progressivement. 

Habitue ton corps à ce nouveau produit, en privilégiant du poppers à base de nitrite de propyle. La grande majorité des poppers sont fabriqués avec du nitrite de propyle, ils faisaient un tabac dans les années 1980. Leur arôme est doux et efficace. 

Nous te déconseillons fortement de prendre ta première inhalation de poppers avec un liquide à base de nitrite d’amyle. Il s’agit du composant le plus ancien et le plus fort que l’on puisse trouver dans le poppers.
Si tu es un grand joueur et que tu veux absolument tester le poppers au nitrite d’amyle en premier, une petite inhalation suffit. Attention à ne pas reprendre trop rapidement du poppers. Sinon, tu risques à coups sûrs d’avoir une bonne migraine ! 

Initiés ?


Initiés au poppers depuis longtemps, vous accumulez les migraines depuis quelques temps ? Un seul conseil pour vous :  réduisez votre consommation de poppers à chaque occasion. 

Petit Rappel : Il est conseillé de prendre 2 inhalations par narine à suivre maximum. Au-delà vous risquez d’avoir d’importants maux de tête. 

Fermer le menu