Comment soigner une brûlure de poppers ?

La nouvelle année est passée, beaucoup d’entre nous ont passé une soirée agitée, alcoolisée et sûrement poppérisée. Tu as peut-être commencé ton année avec une jolie brûlure au nez ou sur la peau autour de ta bouche, après avoir abusé de ta potion magique ? Sans remords, on te donne des astuces pour soigner cette affreuse brûlure de poppers. 

Autrefois, le poppers était un médicament. Il est fabriqué à base de nitrites : soit le nitrite d’amyle, le nitrite de propyle ou le nitrite de pentyle, ou encore un mix de nitrites. Plus la formule du poppers contient de nitrites, plus les effets du poppers sont puissants. Cependant, le poppers reste un produit irritant lorsqu’il entre en contact avec la peau principalement à cause du nitrite. Ainsi, nombreux sont ceux qui se retrouve accidentellement avec une brûlure sur le visage après s’être fait bousculé ou en collant le flacon trop près de leur nez lors de l’inhalation. 

Nos conseils ne substituts en aucun cas au diagnostic d’un médecin ou d’un dermatologue. 

Qu’est-ce qu’une brûlure de poppers ? 

Le risque de brûlures peut survenir quelque soit le nitrite contenu dans le poppers, c’est pour cela qu’il est important d’éviter tout contact avec la peau. Une brûlure de poppers est aussi appelée dermatitis à croûtes jaunes ou érythroses. 

Une brûlure de poppers c’est une sorte d’eczéma. C’est le nitrite qui brûle notre peau. Après que le poppers soit entré en contact avec la peau, une plaque rouge se forme et se transforme par la suite en croûte qui naturellement devient jaune. Entre temps, une cloque se constitue, les narines peuvent enfler et des boutons rouges orangés apparaissent. 

Cela fait des années que des consommateurs de poppers homosexuels, hétérosexuels, fêtards et autres sont victimes de ces effets secondaires, de ces brûlures. Ce n’est pas une maladie, c’est une inflammation des muqueuses ou de la peau. Donc, c’est évidemment réversible. Cela prend quelques jours pour disparaître.

Quelques fois il faut être patients plus longtemps, la brûlure peut mettre jusqu’à deux semaines à disparaître totalement de votre nez si elle est très importante. L’essentiel est de rapidement prendre en charge cette brûlure. On vous l’accord, une telle brûlure n’est pas très esthétique. À ce moment là, il faut mettre le glamour de côté et miser sur notre tchatche. 

Même si cela fait des années que des brûlures de poppers surviennent, cela reste un phénomène peu récurrent. 

Action, Réaction 

Durant un rapport sexuel, après un coup de hanche trop prononcé alors que tu t’apprêtes à prendre une inhalation de poppers…Bim bada boom ! Tu te retrouves avec du poppers plein le nez et sur la peau. 

Si la brûlure semble superflue, il est possible de soigner cela tout seul. L’important c’est de réagir vite afin de limiter les risques d’accroissement de la brûlure. Voici les étapes à suivre :

  • Rincer avec de l’eau froide
  • Désinfecter la brûlure pour enlever tous les restes de nitrite
  • Sécher délicatement 
  • Hydrater plusieurs jours jusqu’à ce que la brûlure disparaisse. Idéalement avec une crème ou un gel à l’Aloe Vera. C’est une plante, l’Aloe Vera, qui a des vertus hydratantes incontestables et imbattables. Si tu es dépourvu d’une crème de ce type, une autre crème hydratante fera l’affaire. 

Réalise les mêmes étapes, si ce sont les parties intimes comme le pénis qui sont touchées. Même si dans ce cas, il ne faut pas hésiter à contacter un médecin afin d’évaluer la gravité de la brûlure. 

Le temps de cicatrisation de la brûlure dépend de l’importance de la plaie.

Trop tard, les croûtes jaunes sont trop irritantes 

Trop tard ? Tu as une brûlure importante et le stade de développement de la plaie est déjà bien avancé ? Consulte un médecin ou un dermatologue, d’autant plus si la brûlure te semble grave. Ton médecin va pouvoir évaluer la gravité de l’inflammation. 

Les troubles ou effets secondaires dus à une brûlure de poppers sont nombreux. Une douleur dans la gorge, des troubles de la vision, une forte toux, des troubles respiratoires, des maux aux yeux ou de tête voire une fièvre, sont des effets secondaires alarmants. Si tu ressens un de ces effets, contacte impérativement un médecin. 

Il saura te prescrire un traitement adapté à ta brûlure. Même si en général, il n’y a pas 30 000 solutions : les crèmes cicatrisantes sont, dans la plupart des cas, le principal traitement. 

Attention, l’utilisation de sprays nasaux à base de corticoïdes ou de médicaments du type anti-inflammatoires est déconseillée. Ce sont des médicaments qui servent à soigner les rhumes et pas une brûlure. Soit, ne prend pas de risques, consulte l’avis de ton médecin traitant avant de consommer ces produits. 

Éviter tout risque de brûlures 

La meilleure manière de ne pas prendre de risques et d’éviter une méchante brûlure de poppers, est d’adapter ton mode de consommation à l’usage que tu as du poppers. Je m’explique.

En soirée…

Si tu es en soirée entre amis, prendre une inhalation directement par le nez via le flacon, c’est un mode de consommation adapté. Dans ce genre d’ambiance, on peut trouver un endroit un peu à l’écart pour prendre une inhalation de sa potion magique sans être bousculé. Tandis que lors d’un festival, dans une foule déchaînée, il est préférable d’utiliser un inhalateur de poppers. Ainsi, impossible de renverser du poppers sur sa peau. Plaisir garanti ! 

Avec ton ou ta partenaire…

Pour éviter tout risque de renverser du poppers sur le membre si précieux de ton partenaire, lors d’un rapport sexuel, plusieurs modes de consommation s’offrent à toi. Première solution : l’inhalateur de poppers. Deuxième solution : laisser le flacon de poppers ouvert dans une pièce confinée et laisser les vapeurs vous transportez jusqu’au septième ciel. 

Autrement, si pour toi la meilleure technique de consommation reste encore inhaler le poppers par le nez directement depuis le flacon, il reste une ultime solution. Tu peux mettre une crème hydratante ou un lubrifiant sur ta peau autour de ton nez et de ta bouche. Ainsi, le risque de développer une brûlure est limité dans le cas d’un contact avec le poppers. La crème fait l’effet d’un absorbant dans le cas où le liquide touche ta peau. Toutefois, rien n’est garanti à 100%, disons qu’ainsi tu limites les risques.  

Jeter son poppers trop vieux !

Le poppers trop vieux ou périmé est souvent la cause de brûlures. D’où l’importance d’acheter un poppers au format adapté à sa consommation. Un petit flacon contient un minimum de 9ml, tandis qu’un grand flacon peut contenir jusqu’à 30ml. Regarde aussi la date de péremption de ton poppers. Si le flacon de poppers est dépourvu de date de péremption, cesse toute consommation de ton poppers 3 semaines après l’avoir ouvert même s’il est conservé dans le frigo. 

En effet, un poppers trop vieux se dégrade et perd en terme de qualité. Cela est visible quand son odeur est très forte, ses effets sont moindres et lorsque des corps étrangers se baladent à l’intérieur du flacon. Le poppers devient alors nocif pour la santé. On considère qu’il est périmé. À ce moment là, tu peux choisir de jeter ton poppers ou de le recycler. Poppers Rapide te donne quelques astuces pour réutiliser ton poppers dont la date de consommation est dépassée. 

Que dire à son entourage ? 

Prendre du poppers est totalement légal en France. La vente et la consommation de poppers sont autorisées par le Conseil d’Etat en France depuis 2013. Alors n’ayez pas honte. Après, on peut comprendre que cela soit difficile à assumer auprès de son patron. Dans ce cas, tu peux faire comme si de rien n’était car plus on insiste, plus on perd en crédibilité. Ou bien, tu peux lui sortir une excuse en béton. Voilà un exemple : tu as fait une réaction allergique à un produit cosmétique, du type une nouvelle crème pour le visage à la composition bien chimique. 

Toutefois, évite de tartiner ton visage de fond de teint pour cacher ta brûlure. Cela ne va faire qu’envenimer la situation car ta peau ne respire pas sous le maquillage. La cicatrisation ne se fait pas à cause de tous les produits chimiques qui entrent dans la plaie. En clair, ça ne va pas améliorer ta santé. 

Santé & Loi 

Le poppers a été plusieurs fois interdit en France. Toutefois, le Conseil d’Etat annule a plusieurs reprises, soit en 2011 et en 2013, les décrets interdisants la vente et la consommation de poppers en France. La raison est telle que le Conseil d’Etat à estimer que le poppers ne représente pas de danger pour la santé au vu de la consommation moyenne par individu. Le poppers ne figure pas au registre des drogues car il n’y a pas de risques de dépendance physique ou psychique. 

Fermer le menu